Comment avoir un confort thermique immédiat dans les grands espaces ?

confort thermique

Pour la garantie de certaines conditions propices à la vie de l’être humain, un bâtiment se doit d’offrir certaines conditions de confort. Outre le confort matériel, cela concerne aussi le confort thermique. Dans cette optique, les informations suivantes s’avèrent nécessaires dans la recherche de cette dernière.

La notion de confort thermique, les paramètres à considérer

Pour une meilleure efficacité ou concentration dans un milieu donné, le maintien du confort thermique s’annonce toujours important. Considéré comme une sensation de bien-être lors d’une exposition à la chaleur, celui-ci dépend de manière générale, de 5 facteurs. En ce sens, la température de l’air constitue un de ces éléments à prendre en compte. Cela résulte du fait que nous échangeons de la chaleur avec l’atmosphère qui nous entoure, nécessitant ainsi le maintien d’une température ambiante. Par la suite, la température radiative moyenne doit aussi être considérée. En effet, les parois qui nous entourent échangent également de la chaleur avec nous. Ensuite, comme nous évaporons constamment de l’eau, le maintien d’une humidité ambiante devient important pour la régulation de l’évaporation sur le corps. Elle assurera dès lors une sensation de chaleur optimum. En outre, la vitesse de l’air influe également sur notre confort thermique. C’est pourquoi la limitation des courants d’air s’avère indispensable pour la conservation de la chaleur. Enfin, le niveau d’activité ne doit pas être négligé dans la recherche du confort thermique. C’est pour cela qu’il devient nécessaire de distinguer chauffage grand volume et petit espace. Logiquement, les grands espaces favorisent la rencontre d’un grand nombre de personnes, et donc plus de chaleur. De même, le chauffage de chaque grand espace (lieu de culte, de travail, les parcs de loisir) doit aussi s’effectuer différemment. Cliquez ici pour en savoir plus.

Les dispositifs rayonnants, une solution fiable

Pour chauffer un grand volume, l’utilisation du panneau radiant s’avère particulièrement judicieuse. À travers son fonctionnement, ce dispositif procure un meilleur confort et une chaleur plus agréable. Le chauffage rayonnant associe rayonnement et convection pour une sensation semblable au rayonnement du soleil. Grâce à une résistance électrique, il chauffe la plaque placée devant. Celle-ci propagera ensuite la chaleur à travers la grille du radiateur en imitant les rayons du soleil, diffusant ainsi la chaleur dans toute la pièce. Cela concerne non seulement l’air, mais également les personnes et les meubles présents dans ladite pièce. Dans cette optique, une palette de modèles s’offre à vous pour votre choix. En effet, les panneaux radiants au gaz ou électriques, les lustres rayonnants ainsi que la colonne chauffante sont actuellement présentés sur le marché. Toutefois, même si l’utilisation d’un radiateur rayonnant se présente comme plus saine, elle présente aussi quelques limites. En effet, les anciens modèles doivent fournir une chaleur à plus de 200 °C pour diffuser la chaleur. Cela provoque ainsi une forte concentration de chaleur près du radiateur. En addition, elle reste clairement visible dans la pièce et peut paraître moins pratique pour certaines personnes.

Les armoires de commandes et détecteurs, des outils pratiques

Pour une optimisation de ses installations, Delestre Industrie a développé certains modules afin de gérer les appareils de chauffage en fonction de la zone et de la ventilation. En d’autres termes, une commande par chauffage de zone peut les accompagner. En addition, les dispositifs permettent aussi la régulation de la chaleur par rapport à la température et en fonction des consignes horaires. Cela s’opère à l’aide une commande d’arrêt du chauffage, d’une programmation de température, etc. C’est entre autres le cas de l’armoire de commande. En outre, la boîte propose également 2 détecteurs de monoxyde de carbone incorporé au tableau de commande du chauffage. Cela prévient tout risque d’intoxication dans les locaux équipés d’un système de chauffage au gaz.

 

Quel système de ventilation choisir ?
Industrie : quels sont les avantages de la production d’oxygène et d’azote ?