Principe de fonctionnement d’un robinet à soupape

Fonctionnement d'un robinet à soupape

Les robinets à soupape sont utilisés principalement dans les situations où la limitation du produit est requise. La conception du corps du robinet à soupape force le flux de la marchandise à changer de direction à l’intérieur du robinet lui-même. Ce changement de direction crée une chute de pression et des turbulences importantes. Le robinet à soupape n’est donc pas recommandé lorsque la résistance à l’écoulement et la chute de pression doivent être évitées. Dans cet article, vous allez voir le principe de fonctionnement du robinet à soupape.

Qu’est-ce qu’un robinet à soupape ?

Un robinet à soupape est un type de soupape utilisé pour réguler le débit dans une canalisation, composé d’un élément de type disque mobile et d’un siège d’anneau fixe dans un corps généralement sphérique. Ils sont ainsi nommés pour leur forme de corps sphérique, les deux moitiés du corps étant séparées par un déflecteur interne. Dans les robinets à soupape industrielle, le bouchon, également appelé disque est relié à une tige actionnée par vis à l’aide d’un volant dans les soupapes manuelles. En règle générale, les robinets à soupape automatisées utilisent des tiges lisses plutôt que fileter et sont ouverts et fermés par un ensemble actionneur.

Principe de fonctionnement

Lorsque la soupape est actionnée pour ouvrir le disque, il s’éloignera perpendiculairement du siège. Par rapport à un robinet-vanne, un robinet à soupape produit généralement beaucoup moins de fuites de siège. Cela est dû au fait que le contact disque-anneau est plus à angle droit, ce qui permet à la force de fermeture de bien asseoir le disque. Les robinets à soupape peuvent être agencés de sorte que le disque se ferme contre ou dans le même sens d’écoulement du fluide. Lorsque le disque se ferme contre le sens d’écoulement, l’énergie cinétique du fluide empêche la fermeture, mais facilite l’ouverture de la valve. Lorsque le disque se ferme dans le même sens d’écoulement, l’énergie cinétique du fluide facilite la fermeture, mais empêche l’ouverture. Cette caractéristique est préférable à d’autres conceptions lorsque des vannes d’arrêt à action rapide sont nécessaires.

Les usages

Les robinets à soupape sont généralement utilisés dans des applications où un débit constant de fluide n’est pas requis. Même lorsque la vanne est complètement ouverte, le déflecteur peut parfois limiter le débit de fluide. Les vannes sont généralement utilisées comme vannes d’échantillonnage, c’est-à-dire ouvertes uniquement lorsqu’un échantillon de fluide est nécessaire. Ils peuvent être également utilisés pour arrêter complètement l’écoulement du fluide, le ralentir ou permettre au fluide de s’écouler librement.

En quoi consiste une hotte à flux laminaire ?
Zoom sur le métier de technicien de maintenance dans l’industrie