Maintenance corrective : les avantages et les inconvénients

La maintenance en général est l’ensemble de toutes activités dédiées pour maintenir, pour réparer un bien en dysfonctionnement, selon certaines fonctions requises. Quand vous entendez parler de maintenance corrective, cela signifie que la machine est en panne et l’opération sur l’intervention doit remettre cet appareil en meilleur état sans nuire à d’autres fonctionnements.

La maintenance corrective, c’est quoi ?

La maintenance corrective se définit comme étant la réparation de l’installation bien complète due à la vision d’un problème sans perturber en aucun cas le process ou bien l’utilisation de son système de fonctionnement. Par exemple, le moteur des essuie-glaces de votre voiture est défectueux, mais la voiture roule toujours. La maintenance corrective remplacera le moteur qui a des problèmes par un moteur neuf.
Dans le domaine de l’industrie, cela peut être un dépoussiéreur avec une aspiration réduite causée par le colmatage d’un filtre. Ce qui n’empêchera pas le process d’agir, le risque qui se pose est la présence des poussières causée par cette insuffisance d’aspiration. La maintenance corrective sert donc à remplacer le filtre défectueux pour redonner une dépression primordiale à la machine pour qu’elle puisse entreprendre son travail. Les avantages et inconvénients de la maintenance corrective sont plus visibles lors de l’intervention.

Dans le domaine de l’informatique, la maintenance corrective sert à corriger les anomalies et certains dysfonctionnements de quelques logiciels, ayant des bogues ou bien mal programmés. Le contrat pour cette maintenance se distingue en général des délais de réparation selon le caractère qui bloque.

Les avantages de la maintenance corrective

La maintenance corrective donne de bons avantages pour une machine défectueuse. Elle élimine les avaries et les altérations qui empêchent le bon fonctionnement de quelques éléments matériaux grâce à la réparation, la restauration de son état antérieur, et le remplacement des éléments défectueux.
Pour l’industrie, la maintenance corrective est idéale pour détecter le défaut. Cette intervention remettra le pont roulant d’une machine de manière normale. Une réparation faite dans l’immédiat réduira la probabilité des dépannages urgents. L’adaptation de ce type de maintenance est un bon moyen plus simple et plus économique pour optimiser le pont roulant. Parmi les diverses adaptations plus courantes, la maintenance prendra le relais concernant le remplacement des palans et de certains composants tels que le contrôle des vitesses variables, l’éclairage à LED, etc.

L’inconvénient de la maintenance corrective

Même si la maintenance corrective est bien utile, elle représente quand même un petit inconvénient. Les 80 % des réparations concernent la maintenance préventive et la maintenance corrective ne prend que les 20 %. La maintenance corrective ne concerne que les installations avec des coûts minimes. Cette maintenance ne peut donc pas être élargie dans d’autres domaines et reste figée sur une seule option. Or parfois, le client a d’autres demandes. De ce fait, ce genre de maintenance est parfois pris à la légère du fait qu’il représente ce petit inconvénient.

En quoi consiste une hotte à flux laminaire ?
Principe de fonctionnement d’un robinet à soupape